Top 3 des nouveaux défis à relever pour les startups  

Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+

Diriger une startup est tout sauf un jeu d’enfant et la statistique bien connue des « 90% d’échec » est là pour le rappeler. Quel que soit votre business model et votre sphère d’activité, vous devrez relever un certain nombre de défis de taille, à plus forte raison dans le secteur en pleine croissance des nouvelles technologies et son lot de changements passionnants pour les startups.

Comment devenir compétitif? mais avant tout comment faire prospérer votre business ? C’est ce que nous allons voir à présent !

#1. Assurez-vous d’avoir une croissance rapide

La rapidité est dans l’AND de toute startup. En soit, ce n’est pas le fait d’être récemment créée qui confère à une entreprise l’appellation « startup ». Pas plus qu’il est nécessaire pour une startup de travailler dans le secteur des technologies ou bien de recourir à un fond de capital-risque. La seule chose qui importe vraiment, c’est d’avoir une croissance rapide. Voilà des années que les entreprises innovantes doivent se développer toujours plus vite, avec cycles encore plus courts, d’un point de vue technique comme économique. La technologie évolue à une allure fulgurante et garder le rythme peut représenter un défi pour les startups. Mais parvenir à une adaptation si rapide aux nouvelles opportunités ne se fait pas d’un coup de baguette magique. Les dirigeants doivent avoir une vision claire et nette du marché et une connaissance approfondie de l’évolution des besoins.

On saute d’une falaise et on assemble un avion durant la chute »

Reid Hoffman, Fondateur de Linkedin Tweet

#2. Concentrez-vous sur le marché

L’expression «touche à tout» ne vous est probablement pas inconnue. Elle peut s’appliquer aux entreprises qui tentent de proposer un large éventail de services, sans vraiment en maîtriser un seul. Lorsque l’on crée sa toute première entreprise, il est très facile de se laisser distraire par de nouveaux projets, marchés et technologies pour au final perdre de vue son marché de niche, qui leur donne justement de la valeur.

En disposant de fonds limités, viser de nombreux marchés différents à la fois, que ce soit à l’échelle nationale ou internationale, ou bien sur un marché en B2B comme en B2C, peut s’avérer être une erreur. Pour survivre, il faut absolument se concentrer sur son cœur de cible.

En outre, vous saurez véritablement quel est votre marché dès lors que vous commencerez à travailler de manière opérationnelle. Cette approche pratique vous aidera également dans le cadre de votre levée de fonds. En effet, les investisseurs examineront votre idée, son potentiel et votre degré d’expertise, mais si vous possédez déjà une expérience de la gestion de la relation client, la légitimité de votre projet n’en sera que plus grande.

En résumé, lancez-vous, choisissez une méthode pour vous développer et tâchez de vous y tenir.

#3. Faites les choses avec simplicité

Commencez de manière modeste pour ensuite voir les choses en grand. Ne passez pas trop de temps à hésiter sur les détails de votre idée, ou bien vous risquez de devoir mettre la clé sous la porte avant même d’avoir commencé. Vous devez vous concentrer sur des choses simples et vous n’avez pas besoin de proposer un produit ou un service disposant d’un trop grand nombre de fonctions. Optez plutôt pour un produit qui réponde aux besoins primaires des clients. Pour cela, vous devez commencer par mettre en évidence les problèmes rencontrés par la marché avant de penser aux fonctions du produit. Ainsi, vous ne risquez pas de vous éparpiller. Faites avancer votre concept petit à petit.

La meilleure manière d’appréhender le business est de s’intéresser au problème avant même d’envisager le produit »

Frederic Chazelle, Ancien Directeur des opérations (COO) du programme d’accompagnement des entreprises en croissance du Grand Lyon, CCI de Lyon Tweet

La recette miracle n’existe pas. En tant que startup, vous devrez faire face à bien des défis : choisir les bons investisseurs, recruter une bonne équipe ou encore procéder à une levée de fonds. Il faudra faire vite, mais pas trop, de manière à garder du temps pour faire avancer votre concept. Mais en premier lieu, ne vous accrochez pas à une idée qui n’a pas d’avenir. Il faut apprendre à renoncer. En dépit du succès rencontré par le modèle de la startup et la vôtre en particulier, il y a aura toujours des entreprises qui essaieront d’offrir le même type de produit ou service que vous, mais en mieux et moins cher. Soyez attentif et à l’écoute de votre environnement car vous devrez toujours faire face à une concurrence féroce, et ce quelle que soit la taille de votre entreprise. N’essayez donc pas d’être une licorne et optez plutôt pour le cafard, ces bestioles sont autrement plus coriaces.

Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur google
Google+
Partager sur facebook
Facebook
Fermer le menu
Vous souhaitez recevoir
nos dernières innovations par email ?