Cabinets de conseil en innovation : ce que les innovateurs d’aujourd’hui attendent de vous

Selon les dernières études de croissance, le secteur du conseil en innovation est en bonne santé. De nombreux cabinets spécialisés voient le jour tandis que la plupart des cabinets plus généralistes choisissent de se consacrer davantage à des projets innovants. Réussir à innover est devenu un impératif stratégique pour les entreprises dans tous les secteurs d’activité, ce qui peut laisser présager de beaux lendemains pour les cabinets de consulting.

Cependant, le secteur n’échappe pas à la règle : il voit ses modèles établis remis en cause. La transformation numérique, l’arrivée massive des économies collaboratives et l’accès gratuit à une multitude de données sur internet sont autant de nouveautés qui rendent indispensable la mise en place d’une dynamique de changement. Certains pessimistes craignent même une perte de contrôle. Les consultants en innovation courent ils le risque d’être court circuités ou même dépassés ?

Comme le disait Monsieur Andy Wahrol, non sans ironie d’ailleurs, “ On dit toujours que le temps change les choses, mais en réalité, le temps ne fait que passer et nous devons changer les choses nous mêmes”. Le secteur du conseil en innovation, aussi dynamique qu’il soit, doit se réinventer pour continuer d’exister sur le long terme et afin d’être en mesure de répondre qualitativement aux nouveaux besoins de porteurs de projets innovants.

Cabinets de conseil et innovation : un mariage difficile ?

Associer cabinets de conseil à cette vague innovatrice peut sembler évident au premier abord, mais il s’agit d’un défi plus important qu’il n’y paraît.

La première raison réside dans l’essence même de l’innovation. Ce qui est littéralement nouveau, est par nature en rupture avec les connaissances passées ou présentes. Évaluer le potentiel d’un projet innovant sur la base des chiffres actuels du marché ne fonctionne pas. Il est nécessaire de réaliser une étude de marché exploratoire, qui elle seule peut donner une vision concrète du marché que le projet innovant va contribuer à créer.

La deuxième raison de cette interrogation concerne la capacité des cabinets de conseil à répondre efficacement aux problématiques des porteurs de projets innovants. Si l’on s’intéresse de plus près à l’un des services piliers de ces acteurs, à savoir l’étude de marché, on s’aperçoit vite des limites de l’approche traditionnelle. Face à l’absence de repères et en règle générale, à l’absence de concurrence, le travail de récolte d’informations pertinentes se corse. Les phases de préparation et de production des études de marché de l’innovation sont très chronophages pour les consultants. Le panel des interrogés lors des études exploratoires est difficile à établir, contacter, et à suivre, ce qui ne favorise pas une restitution d’étude idéale.

Enfin, troisièmement, il existe encore un certain scepticisme de la part des porteurs de projets innovants concernant l’utilité des cabinets de consulting et plus précisément des études de marché. Près de 45% des études ne seraient pas utilisées selon le spécialiste et théoricien en Innovation Paul Millier. En cause, un refus d’investir dans des dispositifs coûteux dont la valeur ajoutée est encore trop souvent perçue à tort comme mitigée voire inutile.

Quelles sont les attentes des porteurs de projets innovants d’aujourd’hui et de demain ?

Les porteurs de projets innovants font face à des réalités proches à celles des cabinets de consulting, caractérisées par des business models en constante mutation et la difficulté de trouver une place au sein de marchés instables et incertains. Afin de trouver des réponses adéquates, les cabinets de conseil en innovation doivent insuffler la naissance de nouvelles pratiques, plus performantes et plus rentables pour leurs clients. Être capable de satisfaire des innovateurs, c’est avant tout évaluer leurs difficultés actuelles, car leurs exigences sont à la hauteur des défis auxquels ils sont confrontés.

Voici leurs 5 attentes principales :

-Rapidité : En recherche de solutions face à la concurrence, pour prévenir les risques liés à l’obsolescence, ou encore pour lancer leurs nouveautés sur le marché au moment opportun, les innovateurs sont dans un impératif temporel toujours plus resserré. Réduire les délais des études de marché par exemple, leur permet de pouvoir ajuster ou même faire pivoter leurs projets au bon moment, et surtout de réaliser des économies.

-Expertise : Être performant, signifie obtenir de la part des cabinets de conseil, des informations les plus ciblées possibles. Les compétences des consultants en innovation doivent être selon eux, toujours plus pointues, plus spécialisées (connaissances légales, techniques, financières….) et les sources d'informations interrogées toujours plus expertes, en France comme à l’international.

-Budgets moindres : La course aux délais pour les entreprises innovantes est bien sûr également un enjeu financier. L’innovation d’aujourd’hui se place dans une logique frugale de réduction des coûts à tous les niveaux du processus et donc également auprès des cabinets de conseil. La conscience naissante d’une possibilité de produire de la valeur autrement donne envie aux innovateurs de limiter massivement les ressources allouées à leurs projets et d’innover de façon responsable et durable pour leur entreprise.

-Fiabilité et lisibilité : Les entreprises ont de plus en plus besoin de comprendre, de maîtriser leurs innovations de A à Z et d’être rassurés. Elles attendent de la part des consultants, une offre et un travail en toute transparence où chaque étape comporte un suivi personnalisé. Les outils qui visent à améliorer l’intelligibilité de leurs expertises permettent aux consultants de construire des relations de qualité avec leurs clients.

-Services inédits : une société innovante est à la recherche de services novateurs qui pourraient l'aider à booster sa compétitivité et valoriser d'avantages ses innovations. Solutions pour infiltrer des réseaux influents, mise en relation facilitée avec les acteurs du marché ou encore premiers pas pour réussir à convaincre des investisseurs, sont autant d’atouts pour développer un service de conseil 2.0

Quels sont les atouts des cabinets qui réussissent ?

Certains cabinets de conseil s’essaient à faire tomber les barrières en faisant évoluer leurs pratiques traditionnelles : il s’agit presque toujours d’un succès. Nouvelle vision stratégique, nouveaux partenaires et nouveaux outils technologiques en sont les clés. Maîtriser le changement, se l’approprier est sans aucun doute une formidable façon de se différencier, d'assurer son développement, et de relever les nouveaux défis des porteurs de projets innovants.

Voici leurs 4 qualités et valeurs ajoutées principales :

1. L’utilisation d’outils technologiques : Le but est de fournir un service plus rapide, plus pointu et moins cher en limitant les tâches chronophages grâce aux nouvelles technologies. Alléger les processus complexes et longs à mettre en place tels que par exemple, la préparation des études de marchés, la construction d’un panel ou encore la récolte d’informations, permet aux consultants de tenir leurs budgets.

2. La recherche d'ouverture : En pleine ère de l’économie collaborative, les cabinets sont nombreux à s’ouvrir vers l’extérieur et à guider leurs clients vers des l’open innovationGrâce au partage des connaissances et des compétences, les entreprises innovantes peuvent trouver des solutions sur mesure et sans frontières.

3. L’hyper spécialisation : Il est nécessaire pour les cabinets de conseil en innovation d’être de plus en plus performants et à la pointe dans de nombreux domaines. Former des consultants hyper spécialisés et travailler en collaboration étroite avec les experts des futurs marchés des entreprises innovantes, est un bon moyen de rester compétitif face aux consultants indépendants.

4. Le respect des savoirs faire fondamentaux : Certes les conseillers en innovation doivent instaurer une dynamique de changement, mais cela doit se faire sans dénaturer les piliers qui constituent leur réussite. Créer un relation de confiance et accompagner les porteurs de projets innovants afin qu’il soient en mesure de prendre les bonnes décisions, restent les fondamentaux au coeur de la mission des cabinets qui excellent.

En résumé, l’innovation porte des besoins particuliers pour lesquels les porteurs de projet ont besoin de conseil spécialisé. Il est nécessaire pour les cabinets de consulting qui souhaitent se positionner sur ce sujet de prendre en compte ces spécificités afin d'adapter leur offre et de proposer de solutions pertinentes.

Pour aller plus loin n'hésitez pas à télécharger notre dernier eBook :

cta-impact-innovation-cabinet-conseil

Nous suivre

Follow Us